Gravures à l’eau-forte

L’eau-forte est un procédé de taille indirecte (morsure du métal par un acide), par opposition à la taille directe (à l’aide d’outils, tels burin ou pointe sèche).

L’eau-forte, est à la fois le procédé, la gravure sur métal et l’estampe obtenue par cette gravure.

L’aquatinte est un des procédés utilisé pour réaliser des eaux-fortes. Sur la plaque de cuivre préalablement recouverte d’un vernis à graver, le motif est dessiné à la pointe sèche. La plaque de cuivre est ensuite trempée dans un bain d’acide qui attaque les zones à découvert et laisse intactes les parties protégées par le vernis. Après plusieurs étapes de dessin, de vernis et de trempage, la plaque est nettoyée puis encrée et pressée sur une feuille de papier d’art. Les parties les plus attaquées par l’acide correspondent aux zones les plus sombres, tandis que les parties protégées restent claires.